Action culturelle

Rencontrer les artistes dans une démarche active et créative, aiguiser sa curiosité vers des répertoires nouveaux, être acteur d’une expérience artistique, approfondir et travailler son écoute.

Les actions proposées par le Piano ambulant ne sont pas pensées de manières figées et sont modulables afin de s’adapter aux spécificités et aux demandes de chaque partenaire.

 dossier à télécharger (pdf)

MUSIQUE A L’IMAGE

Création musicale d’un film muet
 

Le film sera choisi en partenariat avec la structure accueillante dans le répertoire du cinéma muet et en lien avec le spectacle du Piano ambulant.
Exemples :
- « Les Nibelungen » de Fritz Lang (extraits) pour le spectacle « Comment Siegfried tua le dragon etc. »
- mash-up de films soviétiques de propagandes pour « Galimatias ! »
- courts-métrages de Buster Keaton pour « la boîte à joujoux »
A partir du film muet choisi, les élèves, musiciens ou non, devront réfléchir ensemble aux ambiances que leur évoquent les images. Ils seront invités à explorer des sons à partir d’objets, d’instruments ou encore de la voix, qu’ils pourront associer au film, en suivant le déroulement de ce dernier. Petit à petit, une véritable bande sonore jouée en direct devant l’image émergera. Il ne s’agit pas de réaliser un simple bruitage mais bien un accompagnement musical et sonore.

Elèves du CE1 à la terminale, musiciens ou non musiciens

 

AU CŒUR D’HÀRY

 

La compagnie propose aux chœurs et aux écoles de musique de se frotter aux deux extraits de chœurs utilisés dans le spectacle.

L'objectif : après un court moment de répétition avec la compagnie (les morceaux sont travaillés en amont) les chanteurs amateurs seront intégrés au public et entonneront durant le spectacle ces chœurs de leur place en compagnie des musiciens, créant ainsi un effet de surprise dans l'esprit de la convivialité du café.

Elèves d’écoles de musiques, chœurs amateur

 

TIERKREIS

Création musicale à partir de la pièce de Karlheinz Stockhausen


Tierkreis (1974-75) est une composition musicale du compositeur allemand Karlheinz Stockhausen (1928-2007). Le titre (littéralement : « cercle de bêtes ») est le mot allemand pour «zodiaque», et la composition est constituée de douze courtes mélodies, chacune représentant un signe du zodiaque. Tierkreis a été écrit à l’origine pour 12 boîtes à musique.  Chaque mélodie doit être jouée plusieurs fois avec des variations ou des improvisations qui peuvent être très importantes.
L’instrumentation est laissée au libre choix des interprètes. La performance peut durer entre une dizaine de minutes et une heure.
Les élèves créent en collaboration avec le musicien un écrin musical pour chaque mélodie du Stockhausen, et une structure générale pour le déroulement de la pièce. Les élèves musiciens utilisent leurs instruments de musique, en explorant des modes de jeu inhabituels, les élèves non-musiciens travaillent sur le détournement d’objets. Un dispositif électronique peut être utilisé pour enrichir le projet.

Elèves du CM1 à la terminale, musiciens ou non musiciens

 

PAYSAGES ÉLECTRONIQUES



Grâce à un dispositif électronique ludique à base de capteurs sonores et d’instruments électroniques tels le theremin, les élèves découvrent, explorent et réinventent le monde passionnant de la Musique Assistée par Ordinateur.

Le projet aboutit à la création d’une courte forme narrative mêlant musique, sons concrets, textes poétiques ou narratifs.

Elèves du CM1 à la terminale

 

LES BRIGADES D’INTERVENTION POÉTIQUES

Mises en place en collaboration avec les conseillers pédagogiques de l'Arbresle (sur un idée de Pascal Brissaud), ces Brigades d'Intervention poétique sont composées d’un à deux artistes, comédiens ou musiciens. Leur mission : donner à entendre un poème et/ou un extrait musical par jour dans les écoles maternelles et élémentaires intéressées. Les comédiens entrent dans la classe, jouent et repartent avant de revenir le jour suivant ; cette visite impromptue se répète sur les 4 jours de classe d’une même semaine. Les élèves ne sont pas prévenus de la visite des comédiens, ni de leur identité ou fonction, ceci afin de préserver la magie du moment.

Aucune explication n'est donnée afin de favoriser l’interprétation libre. Le dernier jour, il est enfin possible de dévoiler une part du mystère. Les comédiens se prêtent alors volontiers à une discussion informelle avec les enfants.

Exemples de répertoire :

Antoinette Lecampion, violoniste, et Jessica Pognant, comédienne, proposent un étrange bestiaire composé de courtes poésies invraisemblables du poète Jacques Roubaud qu'elles ont tissées avec des bribes de caprices de Paganini. Effet déconcertant garanti.

Jessica Pognant et françois Salès, hautboïste, racontent les étranges métamorphoses de la mythologie antique, l'une par l'intermédiaire du poète Ovide, l'autre par celui du compositeur Anglais Benjamin Britten.

Elèves de la maternelle à la terminale

 

RÉPÉTITIONS PUBLIQUES

Le Piano ambulant peut ouvrir au public certaines répétitions précédant le spectacle. Ces moments de travail permettent au public de découvrir les coulisses du spectacle et la diversité des métiers mis en oeuvre: répétitions musicales, montage décors, réglage lumière, balance sonore etc.

Tout public

 

PRÉPARATION AU CONCERT

En amont d’un concert et pour préparer les élèves à son écoute, un musicien du Piano ambulant intervient en classe durant deux heures. Une séance mêlant explication et écoute d’extraits joués en direct par le musicien pour illustrer ses propos.

Tout public

 

CONFÉRENCES MUSICALES

Les musiciens du piano ambulant proposent l’exploration d’une notion artistique, culturelle ou historique en lien avec le spectacle de la compagnie, au cours d’une conférence interactive de deux heures. Le propos est illustré d’extraits musicaux diffusés ou joués en direct par les musiciens.

Les musiciens du Piano ambulant peuvent répondre à une demande thématique particulière.

Tout public